Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/12/2013

les cadeaux de fin d'année

Voila bientôt un an que Francine à reçu ces miraculeux bijoux pour continuer à vivre pratiquement normalement mais ces bijoux sont bien cachés car ils sont très chers, comme ça personne ne lui volera

                                    se sont ses stents (4)

maintenant il faut revoir les emplois du temps et surtout les difficultés  à éviter car la vie est au ralenti donc ATTENTION 

 


rédigé le 4 août 2009, mis à jour le 20 juillet 2012

 

Les stents sont de petits ressorts en métal, placés dans les artères pour éviter qu’elles ne se bouchent. Des prothèses sont également fabriquées pour renforcer la paroi d'une artère, dans le cas d'un anévrisme de l'aorte abdominale, par exemple. En quoi ces techniques sont-elles un des plus grands progrès de la cardiologie et comment sont introduits les stents ?

Sommaire

 

Qu’est-ce qu’une sténose ?


Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes expliquent ce qu’est une sténose.

 

Avec ses quelques centimètres de métal, le stent a considérablement amélioré la prise en charge des infarctusdu myocarde, des anévrysmes et des sténoses.

Le cœur
 reçoit l'oxygène nécessaire à son fonctionnement grâce aux artères coronaires. Des plaques d'athérome peuvent se développer sur la paroi d'une de ces artères. Les graisses contenues dans le sang, comme le cholestérol, s'accumulent alors et réduisent petit à petit le calibre de l'artère. C'est la sténose.

L'artère ne peut alors plus apporter assez de sang à la zone qu'elle irrigue, et dans le cas du cœur, cela peut aboutir à un infarctus, cette obstruction n'est pas traitée.

Au début des années 80, la technique de l'angioplastie a apporté une solution qui consiste à introduire, dans le vaisseau atteint, un ballonnet dégonflé. Arrivé au niveau de la sténose, il est gonflé et va ainsi écraser la plaque de graisses contre la paroi. C'est une méthode simple que l'on fait pendant une coronarographie, en introduisant un tube très fin ainsi que le ballonnet par un vaisseau de l'aine.

Problème : l'artère peut à nouveau se boucher dans les semaines ou les mois qui suivent.


Les débuts du stent


Retour sur les débuts du stent…

 

L'apparition du stent, petit ressort en métal, de quelques millimètres de diamètre et de un ou plusieurs centimètres de long, posé pendant une angioplastie, a permis de réduire le risque de nouvelle sténose.

Toutefois
, cet appareillage présente quelques inconvénients. Une nouvelle sténose peut en effet se former en amont ou en aval, mais surtout, il peut y avoir un nouveau rétrécissement, celui-ci, étant provoqué par une réaction de la paroi de l'artère.

Les cellules prolifèrent, envahissent le stent et un nouveau caillot rétrécit le diamètre de l'artère. Cette complication est tout de même moins fréquente avec un stent qu'avec une angioplastie seule, mais elle survient trois à quatre fois sur dix.


Comment sont placés les stents ?


Attention, images d’intervention chirurgicale : une fois placé, le stent maintient le calibre de l’artère.

 

L'intervention consistant à traiter une artère coronaire s'appelle une angioplastie. Au cours de cette intervention, l'artère coronaire rétrécie est dilatée au moyen d'une sonde munie d'un ballon gonflable à son extrémité.


Les stents nouvelle génération à l'essai


Une nouvelle prothèse testée sur 80 patients

 

Le stent en acier inoxydable sera peut-être un jour remplacé par un stent en acide polylactique, un polymère entièrement biodégradable, ou "bioabsorbable". Ce polymère peut en effet être absorbé totalement par la paroi de l'artère. Ainsi, contrairement aux prothèses métalliques, le stent diparaît littéralement dans l'organisme.

 


12:32 Publié dans Blog, Coup de coeur/Coup de griffe | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Facebook | | Pin it! | | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.